Le journal Le Soleil a publié sur son site internet un article relatant la détermination du gouvernement du Sénégal à faire de l’agriculture le moteur de l’émergence. Dans cet article, on nous rappelle que le président Macky SALL, lors de son discours à la nation à l’occasion de la fin d’année a réitéré ce souhait.

Agriculture-en-casamance

Source de l’image: http://reussirbusiness.com/archives/1310

C’est vrai, cela fait plaisir d’entendre nos dirigeants tenir ce genre de discours. Mais ce plaisir et l’espoir qu’il suscite se dissipent au fur et à mesure. D’une part parce que nous remarquons que ceci n’est en fait qu’une chanson que certains de nos dirigeants se donnent le plaisir de fredonner juste pour apaiser les cœurs. D’autre part parce que nous observons que les efforts fournis et les actions menées sont parfois voués à l’échec. Un échec qui, pour la plupart du temps, aurait pu être évité mais qui semblerait être une option. Ce n’est pas pour dire que l’actuel gouvernement nous leurre. C’est plutôt pour dire que nous avons trop entendu, depuis les régimes précédents, ce genre de propos rembourrés de promesses et qui n’ont pas abouti.

Si aujourd’hui le gouvernement parle encore de faire de l’agriculture le moteur de l’émergence du Sénégal, il serait crucial de regarder en arrière et d’étudier comment et pourquoi cette résolution ne s’est jamais concrétisée. Cela permettrait, si la volonté est réelle, d’éviter de commettre les mêmes erreurs que dans le passé.

Pourquoi tant d’échecs? Pourquoi autant de retard? Des tentatives de réponse dans les prochaines publications.

Publicités